Bronchiolite

La Bronchiolite

La bronchiolite est liée le plus souvent à un virus, le VRS (Virus Respiratoire Syncytial humain). C'est une infection saisonnière qui survient en période épidémique chez les nourrissons de 1 mois à 2 ans, et se transmet très facilement en collectivité ou au sein de la fratrie. L’incubation est de 2 à 8 jours, et l’élimination du virus dure en général 3 à 7 jours.

Les symptômes les plus courants sont une rhinopharyngite peu fébrile avec une toux sèche, suivie dans 20% des cas par une obstruction des voies respiratoires basses. Celle-ci est liée à deux phénomènes: des sécrétions plus ou moins épaisses formant un bouchon muqueux, et une inflammation de la paroi des bronchioles. 

La kinésithérapie va jouer un rôle fondamental dans le traitement des symptômes.

Loin de l'image négative souvent véhiculée, la kiné respiratoire n'est pas douloureuse, et permet un soulagement immédiat. Les séances peuvent être impressionnantes pour la famille car le bébé, déjà affaibli et grognon à cause de la maladie, ne comprends pas ce qui se passe, qui est cet inconnu vêtu d'une blouse blanche qui "l’embête" en appuyant sur sa poitrine... La collaboration des parents et l'approche douce du kinésithérapeute permettent de rassurer l'enfant, de le sécuriser lui et ses proches.

Quelques conseils:

Votre médecin ou votre pédiatre a prescrit des séances de kinésithérapie respiratoire pour votre bébé:

  • Ne tardez pas à prendre rendez-vous avec votre kinésithérapeute, il vous recevra le soir même ou le lendemain matin dans la mesure du possible. 
  • Préparez votre ordonnance, votre carte vitale (ou à défaut votre attestation) et votre carte mutuelle en cours de validité. Pensez aussi au carnet de santé de votre enfant.
  • Le dernier repas doit être donné à distance de la séance de kiné (au moins 2h avant).

La fréquence et le nombre total des séances nécessaires dépendent de l’évolution clinique de votre enfant, réévaluée à chaque séance par votre kinésithérapeute.

A la maison:

  • Aérez les pièces de vie une fois par jour.
  • Nettoyez régulièrement le nez de votre bébé avec du sérum physiologique (1 à 2 gouttes / narine) et éventuellement un mouche-bébé. Pensez-y avant le coucher et les repas.
  • Humidifiez l'air de la chambre.
  • Faites toujours dormir votre enfant sur le dos, en inclinant légèrement le matelas si besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.